Action essentielle du collectif Annecy Solidarité Ukraine: constituer puis livrer 5000 kits de secours individuels en Ukraine. Ces kits (IFAK) sont ensuite pris en charge par l'ONG Ukrainienne MOTOHELP et distribués au plus près des besoins.
Reportage en images et suivi du projet de ses début en mai 2022 jusqu'aux premières livraisons en janvier 2023. 
MAI 2022 - Première réunion du collectif avec KPI et PSF et lancement du projet.
Accueil dans les locaux gracieusement prêtés de LEMAN PROPERTY ANNECY
    Il fait déjà chaud au bord du lac d'Annecy en cette soirée de mai quand l’association KPI (Kit Primo Intervenant), Pharmacie Sans Frontière et le collectif Annecy Solidarité Ukraine se rencontrent. Le projet est simple mais la tâche s'annonce complexe: Réunir des fonds pour l'assemblage et la livraison de 5000 kits individuels de premiers secours en Ukraine. 
KPI s'occupera de l'expertise médicale. L'association est aidée par Marta D. Ukrainienne installée à Lyon et fondatrice de l'association Lyon Ukraine, formée sur le terrain aux premiers secours tactiques. Ensemble ils auront la tâche de confectionner le kit, trouver des fournisseurs et passer les premières commandes. Pharmacie Sans Frontière, ONG implantée depuis des décennies dans de multiples projets humanitaires, fera profiter le projet de son expertise économique (réception des dons et organisme reconnu d'utilité publique permettant la défiscalisation aux donateurs). Sa représentante ira communiquer auprès des radios locales à de multiples reprises. Le collectif à l'initiative du projet sera également aidé de plusieurs autres organisations (SeForest pour son aide logistique, le Club Alpin Français pour ses relations...).
Un premier planning est posé, les délais se veulent courts. Dans les faits ils s'avéreront difficiles à tenir en raison de multiples pénuries (les garrots notamment), de difficultés d'approvisionnement venant de la Chine bloquée par un Covid encore bien présent et d'un contexte de guerre où les fabricants n'hésitent pas à gonfler leur prix de vente. 
"Lors de cette première réunion, les tâches et différents rôles sont répartis ainsi qu'une prévision des délais."
    LE KIT

    Le modèle initial conçu pour un secouriste formé (PSE1 &2) s'est enrichi de matériels indispensables en conditions de guerre. En France il est impossible pour un secouriste d'effectuer une exsufflation suite à un traumatisme du thorax mais en Ukraine, cet acte réalisé le plus tôt possible peut sauver une vie. Les kits se sont donc adaptés. 
L'hémorragie est la première cause de mortalité sur le terrain, c'est une urgence vitale absolue. Le pansement compressif israélien, le garrot, la gaze hémostatiques permettent de stopper les saignements par compression, "bourrage" de la plaie ou garrotage d'un membre blessé. Le garrot, une fois posé, coupe toute circulation sanguine, l'heure de sa pose doit être notée grâce au marqueur présent dans le kit. Le ciseau coupe-tout JESCO permet au secouriste de découper aisément vêtements et fermetures pour permettre l'accès aux blessures. 
L'hypothermie est la deuxième cause d'aggravation du statut d'une victime. Une couverture de survie permet d'isoler et maintenir la température corporelle du blessé. 
En cas de blessure au thorax, un pansement type "trois-point" permet de créer une valve libérant l'air à l'expiration. Ce matériel est indispensable pour les blessures par blast (résultantes de la surpression d'une explosion). Si les voies respiratoires sont encombrées, une canule peut être insérée dans la gorge pour une intubation. En cas de brûlure, une compresse Burnt Gel permet de soulager et stoppe la propagation de la brûlure. 
La fiche bilan est remplie par le secouriste pour renseigner les services médicaux. Ceux-ci auront ainsi connaissance des circonstances de l'accident, des blessures et actes de secours effectués lors de la prise en charge en hôpital ou centre médicalisé. 
Enfin, le kit est composé du matériel classique : compresses, scotch, gants (L et XL), lingettes alcool 70%, crayon de papier, 1 mètre de bande Hypafix... Tout ce dont le secouriste a besoin pour prodiguer les premiers soins et permettre l'évacuation d'une victime. 
    Ce kit est conçu pour combattre les hémorragies et les pneumothorax, blessures les plus fréquentes dans un contexte de guerre.
1 trousse vide
1 garrot Tourniquet
1 paire de ciseaux coupe-tout
1 couverture de survie
1 pansement Israélien Taille 4''
1 pansement Israélien Taille 6''
3 sachets de 5 compresses stériles non tissées 7,5 cm x 7,5 cm
1 paire de gants nitrile noir Taille L
1 paire de gants nitrile noir Taille XL
1 bande d’Hypafix 10 cm x 1 m
1 compresse d'hydrogel burncare 10 cm x 10 cm
2 bandes Nylex 10 cm x 3 m
5 petites compresses alcoolisées​​​​​​​
Canule nasopharyngée 28 FR avec lubrifiant
Pansement thoracique « Chest seal » 15 cm de diamètre
1 marqueur Noir
1 crayon papier 10 cm
1 bande de Scotch gris US tissé maillé 1,5 m x 50 mm
Mai 22 > Décembre 22. Suivi du projet, passages et suivi des commandes. 
 Levées de fond et dons

    Grâce au travail de l'équipe médic, le prix d'un kit à pu être descendu à 36€ (40€ en intégrant les frais divers) sans rogner sur la qualité. Pour le premier envoi de 1000 kits, ce sont 40.000€ qui sont mobilisés pour la conception des kits et leur livraison en Ukraine. 
    Forte du soutien des donateurs, l'équipe travaille aux démarchages et passe commandes. Au fil des mois, elle se heurte aux difficultés d'approvisionnement. Les échantillons de garrots plastique ou ABS sont souvent refusés lors de leur envoi test sur le front Ukrainien. Des cas de casse du garrot ont poussé les autorités à n'accepter que les dispositifs normés, en métal, difficiles à trouver (les US interdisant tout export à leurs principaux fabricants par exemple) et souvent onéreux. Les divers évènements politiques (mouvement sociaux en Chine, COVID, grèves) seront autant d'obstacles à la volonté d'aller vite.. 
L'essentiel de la commande provient de divers fournisseurs Chinois (RHINO RESCUE HONG-KONG) et Français (REICO / DAKLAPACK FR / AUBIN / CH-CHAMBERY / CLINICAL IHT). Les 2000 couvertures de survie sont données gracieusement par FERRINO, les 5000 crayons et marqueurs seront fournis gratuitement par MAPED. Les garrots SICH Ukrainiens sont produits et achetés à notre contact directement en Ukraine.
Début janvier, forts de l'arrivée de nouveaux dons (50.000€ de Pfeiffer Vacuum entre autres et de nombreux particuliers), le matériel pour constituer 1500 nouveaux kits est commandé ce qui porte le nombre total de kits à 2500. 
Cependant, à cause des délais d'approvisionnement et la demande constante en Ukraine, le collectif n'attendra pas et livrera les 1000 premiers kits déjà assemblés.
"Des accidents entraînant la casse du garrot ont poussé les autorités à n'accepter que les dispositifs normés, en métal, difficiles à trouver"

Décembre 22. La première étape de constitution du kit
    Le 3 décembre 2022, grâce au don de MAPED, une première phase d'assemblage des kits est lancée. Une quinzaine de bénévoles mobilisés se réunissent aux anciennes cuisines d'Annecy, lieu de stockage et de travail prêté gracieusement par la mairie d'Annecy. La tâche est simple mais chronophage: enrouler 1,5m de scotch au bout de 1000 crayons. Il faut également retirer de leurs blisters individuels les 1000 marqueurs multi-surfaces. En une demi-journée, l'essentiel du travail est fait.
"La tâche est simple mais chronophage: enrouler 1,5m de scotch au bout de 1000 crayons."
Difficultés d'approvisionnement...
Parallèlement à cette première action, les stocks se remplissent peu à peu. La deuxième action impliquant des bénévoles se précise mais le collectif est bloqué par des commandes stoppées en douane... La palette de trousses vides est également perdue entre la Chine et la France à cause du COVID et mouvements sociaux Chinois de décembre 2022... Elle finira par arriver en janvier après avoir été bloquée plusieurs semaines à Moscou, transit aérien obligatoire des marchandises entre l'Europe et l'Asie!
Le départ pour la livraison des kits à Lviv, prévu au 13 décembre 2022 doit malheureusement être reporté à mi-janvier.
Janvier 2023, Contrôles qualité & assemblage final !
Aux environs du 10 janvier, tous les éléments des kits sont arrivés et l'assemblage est programmé. 

Nicolas Guérin, expert médical du collectif, teste et s'assure de la bonne qualité des éléments du kit.

"Les kits peuvent être portés sur une ceinture tactique, un gilet, un appui-tête de voiture... Il suffit d'un geste pour l'ouvrir."
20/01/2023, l'IAE s'engage et assemble 400 kits ! 
Dès 9h ce vendredi, les étudiants de l'IAE sont au travail sur les chaînes d'assemblage des kits de secours. Leur aide précieuse et leur énergie débordante permettent l'assemblage de 400 premiers kits, deux fois plus que l'objectif fixé ! 
21 et 24 janvier 2023, Les derniers 600 kits sont assemblés 
C'est dans les locaux des anciennes cuisines d'Annecy que les 300 derniers kits d'Annecy sont assemblés. Dernière action locale permise grâce aux bénévoles portant à 1000 le nombre de kits à envoyer. La presse locale et France 3 couvrent l'évènement. 
Au soir du 27 janvier 2023, deux vans transportant une équipe de 7 membres du collectif prennent la route pour Lviv.
L'équipe est constituée de Marta, fondatrice de l'association Lyon-Ukraine, Emmanuel M. initiateur du projet 5000kits, Juliette, représentante de l'ONG Guides Sans Frontières. Geoffrey et Nino pour le reportage et la prise d'images, Francisco et Kateryna comme conducteurs.
Partie 2: Le convoi Ukrainien, à venir prochainement.
Back to Top